LE MYSTERE DU MARRONNIER, roman fantastique jeunesse, publié aux éditions Magnard, paru en 2005. Dès 9 ans.


Le début :


        Mon arrière-grand-père vient de mourir. Tout le monde, dans la famille, l’appelait le yayo, à cause de son origine espagnole.
	J’ai tout juste douze ans et il représente pour moi l’image un peu floue d’un vieux bonhomme, fort comme un roc, presque invulnérable.
	Il est mort, alors que personne ne s’y attendait. Loin de son foyer, il est allé finir ses jours de façon brutale en Andorre.  C’est là qu’il passait toutes ses vacances, depuis un nombre d’années incalculable, et pour rien il n’aurait changé. 		
	Une crise cardiaque, dans le hall de son hôtel, alors qu’il arrivait à peine, l’a terrassé.
	Le yayo. Il était l’une des branches de cet arbre un peu confus qui forme ma famille. Elle vient de se briser.
	L’ancien moulin, au bord du Doubs, semble avoir capturé le temps. L’immense bâtisse, où autrefois on réduisait les écorces de chêne en poudre, qui servait à tanner les peaux, est toujours habitée par ma grand-mère. Elle y est née, et compte bien y finir ses jours. C’est peut-être pour cela qu’elle ne la quitte presque jamais.


A savoir :

Ce roman est publié dans le cadre de textes pour l’école (classes de cm1 à 6ème). Il est donc diffusé et étudié dans les classes, mais on le trouve aussi en librairie.